La version française de PHOENIX WRIGHT – ACE ATTORNEY TRILOGY disponible !

A L’occasion de la mise à jour gratuite qui permet de télécharger la version française de Ace Attorney Trilogy sur PS4, Xbox One, Switch et PC désormais disponible, l’équipe de localisation répond à quelques questions sur les secrets de fabrication d’une traduction réussie.

Les liens vers Phoenix Wright Ace Attorney sur : PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC (Steam)

Si se charger de la traduction d’un jeu de combat ou d’action pure peut sembler une tâche assez aisée pour une équipe de localisation professionnelle, il en est tout autrement pour les jeux basés sur la réflexion, où chaque mot peut avoir une importance cruciale dans la résolution d’une énigme, d’un mystère ou d’une enquête. La saga Ace Attorney réunit tout cela à la fois et s’assurer d’une traduction à la hauteur, qui permettra à chacun de comprendre et apprécier les subtilités des différents scénarios, les personnalités des protagonistes et de tout simplement arriver au bout de l’aventure relève parfois du vrai casse-tête.

Quels sont les défis auxquels vous devez faire face lorsque vous traduisez un jeu du japonais vers différentes langues européennes ?

Comme pour toute localisation, la première étape consiste à décider du ton et de l’orientation. Nous sommes sûr que beaucoup de joueurs savent que la version japonaise d’Ace Attorney se déroule dans une ville non spécifiée du Japon, mais que la version anglaise a lieu en Amérique. En fait, ce changement de l’histoire s’étend également à la version française, qui se passe cette fois-ci à Paris.

La raison en est simple : jusqu’au milieu des années 2000, on considérait qu’il était “préférable” de localiser radicalement les animés et les jeux au point de déplacer et/ou de changer les histoires et les éléments culturels afin de rendre un média plus accessible à un public plus large. Internet ne faisait que commencer à prendre son envol à l’époque, et la recherche sur Internet n’était pas aussi facile qu’aujourd’hui. Par conséquent, tout ce qu’un joueur n’obtenait pas tout de suite était une pierre d’achoppement potentielle à son plaisir du jeu (et dans le cas d’Ace Attorney, la capacité d’un joueur à résoudre un puzzle et terminer le jeu). De nos jours, on constate encore des vestiges de cette époque mais je pense qu’il y a une plus grande volonté de garder les éléments culturels spécifiques sans forcément vouloir les délocaliser.

Une autre interrogation est de savoir s’il faut traduire directement du japonais vers la langue européenne visée ou d’abord traduire le texte en anglais, puis fonder toutes les autres traductions sur cette langue. Avec une traduction directe du japonais vers l’européen, chaque version est comme un petit monde qui lui est propre, puisque les traducteurs de chaque langue feront leurs propres jugements sur la manière de localiser les différents éléments culturels. Si elle se base sur une version anglaise américaine, elle donne aux versions européennes une plus grande cohérence à tous les niveaux, mais aussi une saveur américaine plus forte. Mais souvent, tout dépend de la logistique et du nombre de traducteurs disponibles capables de traduire directement du Japonais vers les langues voulues.

Quel a été le plus grand défi pour la trilogie Ace Attorney en particulier ?

Quelque chose de spécifique à Ace Attorney, et l’une des raisons pour lesquelles les deux questions ci-dessus sont très importantes, est qu’une bonne partie de ce qui rend la série unique est son ton humoristique et son utilisation de jeux de mots. Toutes les cultures et les langues européennes ne sont pas identiques, mais avec une plus grande histoire et des racines linguistiques communes, il y a plus de similitudes entre les pays européens qu’entre un pays européen et le Japon. C’est pourquoi il est parfois utile que la version anglaise fasse l’essentiel de l’adaptation avant que les autres versions n’adaptent davantage le scénario à leurs propres public et cultures respectifs.

 

Comment décidez-vous des noms occidentaux pour les personnages ?

Il n’y avait pas une façon particulière de trouver les noms occidentaux. Pour certains, nous avons opté pour conserver la consonnance japonaise. Pour d’autres, nous avons préféré quelque chose qui reflétait la personnalité du protagoniste ou ses caractéristiques. Bien souvent, il s’agissait d’un mélange de ces éléments, mais le principal élément que nous avons essayé de conserver, c’est de fournir un jeu de mots lorsque le nom japonais était un jeu de mots, et de créer un nom plus significatif lorsque l’histoire en exigeait un. Et dans les rares cas où il y avait un nom qui jouait un rôle clé dans un puzzle, nous devions planifier à l’avance et décider comment nous voulions localiser le puzzle tout en créant le nom de ce personnage.

La version française ayant lieu à Paris, elle possède souvent des noms français complètement différents du nom original, mais la version allemande utilise surtout les noms anglais car elle se déroule en Amérique.

Ainsi, par exemple, le nom de notre adorable détective en anglais et en allemand est Dick Gumshoe (les deux mots sont de l’argot anglais signifiant “détective”) et en français, il est devenu Dic Tektiv (qui sonne évidemment comme “détective”). Le nom du détective privé égoïste “Hoshidake Aiga” (un jeu de mots japonais sur “tout ce que je veux c’est l’amour”) est devenu en anglais “Luke Atmey” (“regardez-moi”) et en français “Matt Moissat” (“mate-moi ça”).

Un autre exemple est la façon dont le propriétaire d’un mauvais restaurant français dans les versions japonaise et anglaise a été transformé dans la version française en propriétaire d’un mauvais restaurant italien (“Jean Armstrong” de “Trés Bien” est devenu “Luigi Labocca” de “Bellissima”).

 

Puisque Ace Attorney se déroule souvent au tribunal, avez-vous découvert des différences entre le vocabulaire japonais pour les termes juridiques et le vocabulaire occidental ?

Il est assez rare de voir des termes juridiques utilisés dans un jeu. Le créateur original, M. Takumi, a toujours mis l’accent sur le fait de proposer un mystère excitant plutôt que de rester ultra fidèle à ce qui se passe réellement dans une salle d’audience. Il a pris beaucoup de libertés avec la façon dont la loi fonctionne dans le monde de Ace Attorney. Un bon exemple est la façon dont la “double incrimination” fonctionne dans le troisième volet.

 

Y a-t-il eu des défis particuliers à cause des termes de la loi ?

Le terme juridique japonais approprié est “一事不再理”. (littéralement : “une affaire, pas de nouveau procès”) mais dans Ace Attorney, il devient “一事不再審” (le dernier caractère est différent entre les deux termes, mais ils viennent tous deux du mot “審理”. (shinri), qui signifie “procès”). C’est parce que la description du concept dans le jeu est donnée d’une manière qui s’aligne très clairement sur le concept occidental de ” double incrimination “, mais la façon dont le droit japonais fonctionne réellement est beaucoup moins claire dans la vie réelle. Cela arrive assez souvent tout au long de la série lorsque des termes juridiques sont invoqués, donc chaque fois que cela se produit, nous devons toujours penser à ce qui est décrit dans le jeu et comment cela peut s’adapter à la compréhension pour un public occidental.

 

Et l’humour et les blagues ? Avez-vous eu besoin d’être inventifs pour traduire une phrase du japonais vers les langues européennes dans la trilogie qui a du sens dans l’intrigue globale mais qui reste drôle ?

Pas de doute. Dans une série où bon nombre de blagues sont basées sur des jeux de mots et des effets comiques de type « manzaï », comme en Grande-Bretagne, nous avons dû changer une partie du matériel pour l’adapter à ce qui est considéré comme “drôle” pour nos publics cibles. Bien sûr, nous avons dû faire très attention aux phrases qui sont d’abord perçues comme une blague, mais qui sont en fait des indices ou des clefs d’un puzzle ultérieur, il était donc toujours important de comprendre l’objectif de chaque ligne de dialogue lors de la localisation. Nous nous sommes également assurés de ne jamais introduire de nouveaux éléments dans la personnalité ou l’histoire d’un personnage lorsque nous avons changé les blagues parce que vous ne saviez jamais quelle petite chose pourrait être transformée en un point majeur dans un futur jeu !

Quelle phrase ou phrase a été la plus amusante à traduire ?

C’est un message dans le deuxième jeu. J’ai vu pas mal de fanarts à ce propos, ce qui confirme que ce n’est pas passé inaperçu. Imaginez la scène…

Japonais : 証拠品《ぬいぐるみ》を御剣にうばわれた。 (littéralement: “Preuve 《Animal en peluche》 volé par Mitsurugi.”)

Français : Ours en peluche emporté par Hunter.

Merci à Janet et toute l’équipe de Ace Attorney

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>